Simplicius

ROMAIN MARIE

Elève au Conservatoire d'art dramatique de Nantes de 1994 à 1996, Romain Marie se tourne ensuite vers la musique et le prestigieux Guitar Institute de Londres d'où il sort diplômé en 1999.

À Paris, il compose et interprète en scène plusieurs musiques originales pour le théâtre : La Tanière (m-e-s Maud Ferrer) en 2006, Pierres de Gué (m-e-s Marion Flament) en 2008, Le Songe (m-e-s Régine Ménauge-Cendre) en 2009.

En tant qu'acteur il joue Wellmann, Pinter, Strindberg, Racine, et se forme à la Technique Meisner avec un élève du maître : le metteur en scène américain Scott Williams dont il suit les cours à Paris et à New York, où il fait la connaissance de Niki Flacks.

Avec Niki, il poursuit son exploration d'une autre approche du jeu et joue sous sa direction à Londres, où la coach et metteuse en scène le forme — d'abord en tant qu'acteur puis en tant que professeur — à Acting with Passion, sa méthode de préparation émotionnelle basée sur les dernières recherches en neurosciences et psychologie corps-esprit. Il y travaille aussi sur Macbeth et l'« espace charnel » avec l'ami Declan Donnellan.

Il fonde Simplicius en 2010 et signe sa première mise en scène : Hortense a dit : « Je m'en fous ! » (Feydeau) en 2011, puis Les Cuisinières (Goldoni) en 2012.

Depuis 11 ans il y enseigne à son tour la Technique Meisner dans une version modernisée, fondée sur le modèle anglo-saxon mais adaptée avec soin à la langue et à la culture françaises, lors d'un stage vivant constamment réévalué. Le socle théorétique inédit sur lequel Romain assoit la pratique et son style d'enseignement sans détour ont fait la réputation de l'atelier à Paris.

Les avis d'anciens stagiaires témoignent de l'efficacité de son approche.